DES PERLES DU RHONE
Passion Shih-Tzu
HERNIE OMBILICALE
Vign_hernie_ombelicale_chien-300x199

 

Ce contenu a été publié dans La Santé du Shih tzu par Crioleeene   ( Elevage Français ) .Ex - Eleveuse

La hernie ombilicale :

Hernie ombilicale, voici un terme médical que vous serez très certainement amené à entendre si vous côtoyez les shih-tzu tant elle est répandue. De quoi s’agit-il exactement ? Est-ce grave ? Cela fait-il partie des vices rédhibitoires ? Faut-il opérer ? Qui doit payer ? Je vais essayer de répondre à l’ensemble de ces questions, les plus clairement possible.

De quoi s’agit-il ?

En langage médical, une hernie correspond à une masse de chair, une bosse visible, palpable. Elle peut être du à un choc, une malformation, une faiblesse musculaires.

Ombilicale ramène au nombril (l’ombilic). La hernie ombilicale est donc une petite boule de chair au niveau du nombril du chiot ou du chien (ou de tout autre mammifère . A noter que ladite bosse n’est pas toujours visible, elle apparaît parfois dans certaines positions (tendez le corps de votre chiot et vous n’y verrez plus rien). Mais une main experte sent toujours une sorte de petit trou au niveau du nombril, par lequel peut s’immiscer un peu de chair (qui forme donc la petite boule).

Ce qui importe d’ailleurs, c’est plus le trou que la boule de chair. Car c’est lui qui peut causer soucis, s’il est trop large, s’il ne se referme pas.

La hernie ombilicale est très répandue chez le shih-tzu. (Il faut considérer qu’il est + rare d’avoir un shih-tzu qui n’en a pas plutôt que l’inverse…) On peut supposer que la race a une disposition génétique, même si c’est le cas dans beaucoup d’autres races de chiens.

Lorsqu’un chiot se développe dans le ventre de sa mère, dans un premier temps, par manque de place, ses intestins se développent en dehors de l’abdomen. Bien sur, ils reprennent leur place avant la naissance 😉 Mais peut-être ce mode de développement fragilise-t-il la paroi abdominale canine ?

Je ne vous apprends rien en vous disant que le cordon ombilicale part du nombril au placenta et sert à alimenter le chiot, et contribue aux échanges sanguins mère / fœtus. A la naissance, on coupe le cordon devenu inutile, et l’ombilic est censé se refermer rapidement. La hernie ombilicale apparaît quand ce n’est pas le cas. Elle peut aussi être amplifiée par différents points :

Les cordons de nos chiots sont très courts à la naissance, et rares sont ceux qui naissent avec le placenta (qui attendra la fin de la mise bas pour sortir bien souvent). Éleveur, vétérinaire ou chienne (quand elle daigne le faire) se retrouvent donc à clamper au plus juste pour libérer le nouveau-né, en exerçant parfois une pression / torsion sur le cordon.

Certaines positions ou façon de porter un chiot peuvent accentuer une hernie existante voire si elles sont vraiment invasives, en créer une. Ainsi tenir un chiot par les pattes est une erreur car on étire ainsi la paroi abdominale.

Est-ce grave ?

Comme bien souvent, en effectuant des recherches sur le net, vous trouverez 2 types d’information :

Il n’y a pas de vérité absolue en matière de hernie ombilicale. 99% d’entre elles sont bénignes, petites, viendront à se refermer ou à laisser un trou si petit que le seul dommage qu’elles causent est alors esthétique. (quand encore cela se voit… ce qui est loin d’être le cas)

 Il est tout de même important de savoir que dans 1 cas sur 1000, la hernie peut avoir des conséquences graves. En effet, quand l’orifice est gros, il peut arriver qu’il laisse passer un bout d’intestin. On arrive alors à ce qu’on appelle une hernie étranglée, laquelle peut amener à une occlusion intestinale et le décès de l’animal.

Dans d’autres cas, quand l’animal se porte bien, il y a beaucoup de graisse qui appuie sur la paroi abdominale, la peau est alors tendue à l’extrême, très fine au niveau du trou, et donc fragile.

Faut-il opérer ?

 Avec de telles possibilités, vous pensez sans doute qu’il faut opérer immédiatement tout chiot présentant une hernie ombilicale… Eh bien, je ne suis pas d’accord. Et de fait, à part dans un cas où la hernie présente un danger immédiat, vous ne trouverez que des vétérinaires en mal d’argent pour vous proposer d’opérer un chiot de 2 mois !

Il faut savoir qu’une hernie minime ne causera JAMAIS de soucis à votre chien, qu’il peut vivre aussi longtemps qu’un chien sans hernie, que ça n’entachera ni ses qualités de chiens de compagnie, ni sa vie d’éventuel chien d’exposition ou de reproducteur. Bien évidemment, un chien avec une hernie ombilicale est tout à fait confirmable.

Ce qu’il faut prendre en compte c’est le diamètre de la hernie. Et garder à l’esprit que même si ce diamètre vous semble gros, sur votre chien de taille adulte, il ne représente bien souvent même pas le diamètre d’un demi-intestin. Lorsque le chiot fait ses vaccins chez le vétérinaire, ce dernier l’examine et rend ses conclusions à l’éleveur. (que vous pouvez consulter sur le certificat de bonne santé qui vous est obligatoirement remis) Le vétérinaire de l’éleveur saura alerter ce dernier sur les hernies qui lui semblent grosses, et prendra soin de mesurer le diamètre.

Je ne saurais parler au nom de tous les éleveurs, mais pour mon cas, j’ai une confiance sincère envers mon vétérinaire, lequel n’est pas un grippe-sous en quête de revenu supplémentaires, mais pas non plus un laxiste qui a envie d’entacher sa réputation. Ainsi quand il me dit qu’une hernie est inquiétante et doit être opérée de suite, nous menons le chiot à l’opération.  Parfois il m’alerte sur la taille d’une hernie, et me dit qu’il faudra sûrement opérer mais à 4 ou 5 mois

 Pourquoi attendre si l’opération doit avoir lieu ?

Car l’anesthésie est risquée pour un jeune chiot. Que bien surveillée, une hernie, même grosse, n’est pas dangereuse. Et qu’il reste toujours possible que la hernie se referme un peu. Il serait tout de même dommage de perdre un chiot sur une table d’opération parce qu’il aura été opéré trop tôt !

Car oui, c’est un point intéressant à soulever, certaines hernies finissent par se refermer. 

Il y a néanmoins 2 écoles à ce sujet. Certains vétérinaires ont très peur des risques de hernie étranglée et préfèrent opérer pour être tranquille avec la question. D’autres ne sont pas franchement pour l’opération quand elle n’est pas absolument nécessaire parce qu’une anesthésie reste un acte médical lourd (pour lequel on vous fait toujours signer une décharge, vous humains). Il est ici question de la balance bénéfice / risque et de voir de quel côté elle finit par pencher. Je ne parle bien sur pas des vétérinaires qui vous feront passer la hernie comme une tumeur cancéreuse… car là on ne parle plus de médecine mais de pompes à fric honteuses !

Il est à noter, enfin, que si vous envisagez de stériliser votre animal, vous pouvez faire d’une pierre 2 coups et profiter de l’anesthésie pour refermer une hernie.

Cela fait-il partie des vices rédhibitoires ?

Absolument pas ! Comme je le disais plus haut, un chien qui présente une hernie est confirmable (s’il n’a pas de défaut bien sur), peut avoir des bébés, faire des expositions, et reste en parfaite santé !

Néanmoins, comme cela peut être considéré comme une faiblesse d’origine génétique, certaines personnes, qu’elles soient simples clientes ou éleveuses, prétendent qu’il suffirait de retirer du circuit de reproduction tout chien présentant une hernie ombilicale. Je n’ose imaginer face à quel gâchis on se retrouverait alors ! Il est en outre parfois bien difficile de savoir si tel champion ne présentait pas une hernie quand il était chiot. L’après opération ne laissant absolument rien paraître !

Qui doit payer l’opération ?

 Pour certains vétérinaires, et pour un nombre intéressant de client, il est une évidence :

c’est à l’éleveur de payer ! Je suis souvent ravie de briser des idées toutes faites : aucune disposition légale n’a jamais été prise dans ce sens. Et les choses se font bien souvent, au cas par cas. Inutile donc de harceler votre éleveur jour et nuit pour qu’il paye les frais de l’opération, il n’y est pas contraint. 

Dans les faits, je ne sais pas comment les choses se passent ailleurs. Je sais qu’ici, quand je dois faire opérer un chiot , je prend en charge l'intervention .

Il faut savoir que l’opération est bénigne. Elle est rapide, votre chien arrive à jeun le matin, vous le récupérez le soir, un peu endormi le temps que l’anesthésiant s’estompe. Puis il a un traitement d’anti inflammatoire / antibiotiques pendant 1 petite semaine, et le retrait des fils s’effectue au bout de 10 jours. 

En bref…

 La hernie ombilicale fait souvent peur parce qu’elle sonne comme « hernie discale » affection grave. Mais elle est bien moins grave qu’il n’y paraît. En résumé, il s’agit d’une affection répandue et bénigne le plus souvent. il peut arriver qu’une opération soit nécessaire mais ce n’est pas obligatoire ce n’est pas un vice rédhibitoire un éleveur PEUT participer aux frais de l’opération, mais il n’y est pas obligé. 

© 2011 perlesdurhone
Créer un site avec WebSelf