DES PERLES DU RHONE
Passion Shih-Tzu
A SAVOIR
Vign_49337432_10217759945331404_1158241268279541760_n

A SAVOIR !

L'os de buffle pour chiens est l'un des snacks les plus utilisés et les plus toxiques.. Même si les chiens aiment mâcher longtemps. Il est habituellement utilisé pour garder le chien occupé et pour le nettoyage des dents.

Mais en fait, l'os de buffle pour chiens est vraiment dangereux : En effet, pour devenir tel, il doit subir une série de procédés industriels extrêmement nocifs pour la santé Normalement, les détaillants font croire au consommateur qu'il s'agit d'un morceau de viande déshydratée et séchée sous-produit de l'industrie bovine. C'est par contre l'os de buffle pour chiens est une dérivation de l'industrie de peau..

Le même type d'usine qui produit de la peau pour vêtements, sacs, canapés, etc. Pour la précision, la partie interne de la peau est utilisée pour produire les fameux os pour chiens :

Tout d'abord, les peaux de bovins sont envoyées aux tanneries pour être traitées avec un bain chimique pour prévenir leur détérioration et leur putréfaction. Ils sont ensuite traités avec une solution de cendres ou une recette avec du sodium sulfure calciné (hautement toxique) qui a l'action d'éliminer les poils et la graisse recouvrant les peaux

Les peaux sont encore traitées avec de la substance chimique pour les rendre plus souples afin de pouvoir être roulées L'extérieur est utilisé pour : Vêtements, chaussures, canapés, sacs etc..; tandis que l'intérieur est utilisé pour produire en plus des os pour chiens, même des cosmétiques, de la colle et de la gélatine Une fois les deux parties divisées, l'intérieur est traité avec une solution de peroxyde d'hydrogène et / ou d'eau de javel (mais parfois d'autres produits chimiques toxiques sont utilisés) pour éliminer l'odeur de la peau

Maintenant que la peau a été blanchie, on passe à la phase de coloration au cours de laquelle le produit est fumé, coloré et additionné avec des additifs, artificiels, pour donner du goût Certains types sont peints avec de l'oxyde de titane pour les faire apparaître plus blancs et sont les plus dangereux.. Et les plus vendus. Maintenant que les os sont prêts, on passe à la phase de conservation. Os de buffle pour chiens N'importe qui a sûrement remarqué que ces os durent éternellement..

Mais comment est-ce possible ?

Ils sont parsemés avec des produits, bien sûr toxiques, qui aident à maintenir le produit inchangé et puis, en utilisant de la colle, il est roulé sur lui-même pour donner les différentes formes d'os, de corde roulé, de cigare etc. En effet, si le chien mâche un petit bout mais puis s'il se fatigue et pose l'os, il ne se fera pas dans le snack aucune sorte de détérioration organique.

La présence de plomb, d'arsenic, de Mercure, de sels de chrome, de formaldéhyde et d'autres substances chimiques toxiques a été détectée dans les peaux brutes et aident à le maintenir inchangé. Donc, toute colle utilisée est bien et attecchirà. La feuille à la fin, est enduit de colle et roulé sur lui-même en donnant la forme d'os ou de corde nouée.

Certains produits contenus dans l'os de buffle ont été testés pour des chiens qui ont, bien sûr, détecté la présence de substances cancérigènes ayant des effets létaux à haute dose. Une enquête de Humane Society International, a déclaré : " dans une scène particulièrement macabre, nous avons vu les peaux de chiens brutalement abattus en Thaïlande, de se mélanger avec d'autres morceaux de peau pour produire des jouets de mastication de peau brute pour les chiens de propriété.

Les enquêteurs ont déclaré que ces jouets à mâcher, sont régulièrement exportés et vendus dans tous les magasins." Os de buffle pour chiens Il convient également de rappeler que si votre chien ingère de grandes pièces de peau brute, cela peut rester bloqué dans l'oesophage ou dans d'autres parties du tube digestif, de sorte que parfois vous avez besoin d'intervention de chirurgie abdominale pour l'enlever de l'estomac ou de l'intestin.

Si vous ne résolvez pas le problème à temps, vous pourriez arriver à la mort du chien. A propos de l'os de buffle pour chiens.. Un vétérinaire connu le Dr. Karen Becker explique : " quand le chien commence à mâcher l'os, d'abord il est très dur, mais quand il continue longtemps, la partie mâché devient plus douce et à la fin il peut détacher un bout de l'extrémité et le mâcher prend la consistance d'une pièce gluante semblable à une Un bonbon à la gomme ou un chewing-gum.

Et à partir de ce moment, votre chien ne peut pas arrêter de mâcher et devient presque une drogue. À ce stade, il n'y a plus aucun avantage dentaire dans la mastication, parce qu'il a transformé la peau en une substance molle et collante qui devient un danger d'obstruction intestinale ou d'étouffement.

" Os de buffle pour chiens

Il est important de faire savoir à tout le monde quel genre de produits pour chiens se trouvent sur les étagères des pet shop, parce que si les gens connaissaient les vérités sur la façon dont ils sont produits les aliments pour animaux, il ferait certainement un meilleur choix

 
Vign_boxer_dpression

Le deuil chez l'animal

 La perte d'un compagnon entraîne de l'anxiété chez l'animal La perte d'un être aimé est toujours difficile, il faut savoir qu'elle est difficile également pour nos compagnons animaux. Si vous venez de perdre un de vos animaux, sachez que votre autre chien ou chat, "celui qui reste" peut être affecté jusqu'à présenter des troubles dépressifs. Un manque d'entrain, une diminution de l'appétit, ces signes peuvent être révélateurs de dépression chez votre animal. Alors comment l'aider ?

Un chien ou un chat peut ressentir de l'anxiété, un stress suite à la perte d'un compagnon animal ou humain qui partageait sa vie. Ces symptômes peuvent s'aggraver en dépression.

Votre animal peut présenter ces signes :

- manque d'entrain -

réticence à sortir ou à jouer ou même à se lever

- sommeil exacerbé ou au contraire réveils nocturnes

- baisse d'appétit

- troubles divers du comportement : gémissements, léchage, énurésie, etc...

La dépression chez l'animal

Les dépressions sont assez courantes chez les chiens et les chats et peuvent avoir diverses origines :

- des raisons médicales : toute maladie peut potentiellement entraîner une dépression.

- une modification dans leur environnement (déménagement, changement important de meubles, de peintures dans la maison...) de manière plus fréquente chez les chats.

- une modification du groupe familial (décès, enfant qui quitte la maison, nouveau compagnon qui partage le foyer, arrivée ou départ d'un animal...).

Si un traitement approprié n'est pas rapidement mis en place, quelle que soit la cause de la dépression, celle-ci pourrait s'aggraver. Avec par exemple une perte d'appétit.

L'aggravation de l'état dépressif peut aussi se traduire chez votre chien ou chez votre chat par des léchages suffisamment importants pour entraîner une chute de poils et des plaies, particulièrement au niveau des pattes et de la queue.

Comment faire pour aider votre animal déprimé ?

Il existe pour prévenir les dépressions ou l'anxiété liée aux changements de l'environnement chez le chat des analogues de phéromones faciales du chat (le Feliway par exemple). Celles-ci miment l'odeur de marquage déposée par le chat lorsqu'il frotte son museau sur un coin, ce qui a pour effet de le rassurer lorsqu'il arrive dans un endroit nouveau.

Une cure d'un produit anxiolytique léger comme le Zylkène peut également être intéressante.

Néanmoins, ce supplément n'est réellement efficace que lorsqu'il est utilisé parallèlement à une thérapie comportementale. Il est donc important d'enrichir au maximum l'environnement de votre chat ou de votre chien.

Sachez que le jeu est un excellent anxiolytique, la thérapie par le jeu peut être excellente solution. Vous pouvez offrir à votre chien un nouveau jeu, passer beaucoup de temps avec lui, faire de longues promenades en extérieur, courir avec lui... Pour votre chat c'est la même chose, vous pouvez le stimuler avec des jouets comme les cannes à pêche qui impliquent une interaction avec vous, lui cacher de la nourriture un peu partout chez vous, dans des jouets distributeurs, etc...

Il est également important de parler à votre animal, de beaucoup le caresser, de le câliner, d'être très présent et de continuer à faire tout ce que vous aviez l'habitude de faire ensemble.

Attention il ne faut pas non plus oublier les cadres et tout lui permettre ! Au contraire gardez avec lui les règles établies et stimulez-le par l'éducation, le dressage.

Si le comportement dépressif de votre animal ne s'améliorait pas plusieurs semaines après l’événement douloureux, il faudrait alors consulter votre vétérinaire afin qu'il puisse vous proposer un traitement mieux adapté pour lui.

N'hésitez jamais à parler dans ces moments difficiles à des professionnels.

Bon à savoir : ne prenez pas trop vite un animal de remplacement, laissez-vous du temps, à vous, comme à votre animal en deuil... Adopter un animal pour combler un vide immédiatement est souvent une mauvaise idée : cet acte doit être le résultat d'une mûre réflexion.

Préparer son chien à l'arrivée d'un bébé
Vign_chien-et-bebe-624x416

Il faut savoir que le chien possède des sens que nous n’avons pas. Quand une femme émet des phéromones, le chien peut savoir avant la mère si elle attend un bébé.

Lorsqu’un bébé est attendu, il est préférable de vérifier la présence d’agressivité chez votre chien. Si le chien se montre agressif, il est préférable dans ce cas de consulter un comportementaliste.

De manière générale, nous vous conseillons de ne pas changer son attitude avec son chien (lui faire moins de câlins, de caresses …) car le chien pourrait mal l’interpréter et perdre ses repères et devenir anxieux.

Il est important de faire comprendre clairement au chien sa place dans la famille, sans lui donner plus de privilèges.

La jalousie du chien face à l’arrivée d’un bébé dans la famille:

Le chien est un animal émotif qui exprime beaucoup de sentiments. La jalousie est l’un de ces sentiments qui peut entraîner des agressions du chien.

La jalousie s’exprime lorsque le chien ne connait pas sa « position sociale ». Il est donc essentiel d’être prudent sur ce point et d’exprimer de manière claire et précise sa place au chien.

Si vous remarquez un comportement différent de la part du chien, il est préférable de consulter un comportementaliste avant ou après l’arrivée d’un bébé.

Les risques comportementaux du chien avec le bébé :

Les principaux risques comportementaux du chien sont pour la plupart des morsures qui peuvent subvenir différemment selon l’âge de l’enfant :

Avant l’âge de 6 mois : Peu de risques d’agression du chien sauf exception très rare ;

Entre l’âge de 6 et 18 mois : Là c’est surtout l’enfant qu’il faut surveiller car il commence à se déplacer et pourrait embêter le chien dans sa zone de repos ;

Entre l’âge de 18 mois et 3 ans : L’enfant peut chercher à caresser le chien mais ne pourra pas interpréter les signes émis pas le chien. Soyez donc prudent à ne pas laisser votre enfant seul avec le chien

 Après l’âge de 3 ans : Les risques sont de plus en plus limités car l’enfant comprend et obéit mieux même s’il vaut toujours mieux éviter de le laisser seul avec le chien

L’hygiène du chien et du bébé : Pour éviter que votre chien puisse transmettre un quelconque microbe ou une bactérie à votre bébé, il est nécessaire de :

Laver régulièrement le chien.

Se laver les mains après les caresses ou les jeux avec le chien.

Vermifuger le chien au moins deux fois par an et au mieux quatre fois.

Signaler au médecin la présence d’un chien à la maison en cas de problème respiratoire ou dermatologique chez l’enfant.

Le chien après la naissance du bébé :

Le chien est un animal social qui repère les personnes par les odeurs, c’est comme cela que l’enfant apparaîtra au chien comme un membre de la famille.

Dans ce cas, le chien peut défendre le bébé contre les étrangers, surtout s’il se sent investi de cette mission par les parents mais le chien peut se montrer agressif face aux étrangers. Cependant, les parents ne doivent pas encourager ce comportement du chien et savoir remettre le chien « à sa place ».

De plus, l’enfant doit savoir respecter les zones de repos du chien tels que son panier ou sa couche. L’accès à la couche du chien doit donc être protégé pour éviter que l’enfant n’y accède librement.

Les réflexes à avoir en présence du chien :

Pour adapter l’enfant au chien, il est conseillé d’associer l’enfant à toutes les activités que le chien aime faire.

Toujours d’un de vue de position sociale, évitez de réprimander l’enfant en présence du chien qu’elle qu’en soit la raison.

Eviter de caresser ou de parler doucement au chien s’il est nerveux avec l’enfant.

Laisser le chien partir s’il le souhaite.

Savoir familiariser son chien et lui faire comprendre sa position hiérarchique dans la famille est la condition pour l’arrivée d’un enfant.

© 2011 perlesdurhone
Créer un site avec WebSelf